Reconnaissance faciale et publicité nouvelle génération

By 25 octobre 2013 Blog No Comments

La reconnaissance faciale, comme son nom l’indique, est un procédé qui consiste à reconnaître automatiquement une personne à partir d’une image de son visage grâce à un système informatisé. Ce procédé a de nombreuses applications en vidéo-surveillance, biométrie, robotique, mais également en marketing.

À l’heure de l’avènement du Big Data, au moment où les marques tentent de collecter un maximum de données sur les consommateurs afin de personnaliser leur offre et de mieux les cibler, la reconnaissance faciale apparaît comme l’outil idéal pour segmenter davantage les consommateurs et leur proposer des services toujours plus appropriés à leurs besoins.

Comment la reconnaissance faciale et la publicité nouvelle génération se matérialisent-elles ?

Rien de plus simple, en théorie. Plusieurs supports publicitaires comme les panneaux, les kiosques ou encore les distributeurs automatiques, auront la possibilité d’afficher telle ou telle publicité en fonction de ce que le visage du consommateur peut révéler de lui. Il s’agit là d’établir un profil démographique du consommateur grâce à des données telles que la distance entre les yeux, la largeur du nez, afin de comparer ces mesures aux traits standard caractérisant un visage féminin, masculin, jeune ou vieux.

Mais la reconnaissance faciale peut prendre une toute autre forme. En effet, la Russie a innové en la matière en proposant dans certaines boutiques de cosmétique un système permettant de reconnaître les consommateurs pour ainsi disposer de leurs historiques d’achats et d’autres données les concernant, afin de leur proposer immédiatement des offres spéciales réalisées sur mesure. Ce procédé est encore plus ingénieux, car il permet également de détecter et lire les émotions du consommateur pour ainsi ajuster les offres spéciales en fonction de l’humeur du client.

Mais la Russie n’est pas la seule à avoir innover en la matière. La société NEC a développé une technologie permettant dans certains commerces de détecter les clients fortunés en une fraction de seconde. Un logiciel permettrait ainsi, via les équipements de surveillance habituels, de comparer les visages des clients à ceux présents dans une base de données contenant les images faciales de membres fortunés (avec leur accord préalable).

Réel progrès marketing ou intrusion dans la vie du consommateur ?

Il semble évident que d’un point de vue marketing, ces différentes techniques puissent présenter un intérêt non négligeable, permettant aux marques de s’adresser de manière plus personnalisée à leurs consommateurs, et leur proposant des offres toujours plus appropriées à leurs besoins. Il n’en demeure pas moins que la reconnaissance faciale puisse apparaître aux yeux de certains comme une méthode très intrusive visant à manipuler le consommateur pour le forcer à acheter et à consommer davantage, quand bien même elle aurait pour but de privilégier la qualité de l’offre à la quantité.

La plupart de ces méthodes n’en sont encore qu’aux premières expérimentations. Même si leur installation, très technique, nécessite de lourds investissements et n’assure pas systématiquement un retour sur investissement intéressant, il est absolument certain que nous verrons un jour ces dispositifs se généraliser et s’installer dans de nombreux commerces.

Laisser un commentaire


*