Qui sont les nouveaux consommateurs ?

By 19 juillet 2013 Blog No Comments

Comme nous avons pu le voir dans un précédent article, le marketing a bien évolué depuis 60 ans. Et pour cause, les comportements d’achat des consommateurs ont fortement changé.

Quels sont donc les nouveaux consommateurs, quelles sont leurs caractéristiques et habitudes d’achat ? Quelles stratégies marketing mettre en place pour les toucher davantage ?

Plusieurs facteurs ont progressivement amené les consommateurs à changer leurs habitudes : le prix, la dimension écologique, la provenance des produits, leur caractère innovant, leur composition, etc.

Le contexte de crise économique que nous vivons depuis quelques années déjà a évidemment poussé les consommateurs à faire davantage attention à leurs dépenses. On a d’ailleurs pu observer depuis un certain temps un succès grandissant des magasins de hard discount et des marques distributeurs qui ont pu fleurir les dernières années.

Les logiques environnementales liées au développement durable ont également influé sur les comportements d’achat des consommateurs. Désormais ces derniers sont en quête de produits dont la consommation serait responsable et/ou éthique, en privilégiant notamment la naturalité des produits. Les nouveaux consommateurs sont désormais plus soucieux de l’avenir et de la préservation de leur environnement.

Une étude de Kantaer Worldpanel vient d’ailleurs souligner ce phénomène, puisque d’après elle, ces nouveaux consommateurs responsables et «biocitoyens» constitueraient près de 14 % de la population française. Un bel avenir en perspective pour les produits et marques surfant sur cette tendance.

Une troisième tendance vient se distinguer des autres, celle des «self control». Ces nouveaux consommateurs vont porter une attention toute particulière aux produits qu’ils achètent : la composition, le mode de fabrication, la provenance, le processus de production… Ils privilégieront ainsi la consommation de produits à leurs yeux «rassurants», comme par exemple des plats cuisinés avec le moins de matières grasses ou d’additifs, les emballages respectueux de l’environnement, les cosmétiques sans alcool ou sans paraben, etc.

Parmi ces «nouveaux consommateurs», des cibles comme les jeunes, les seniors, la Net Generation, les jeunes parents ou encore les futurs shapers sont à distinguer, puisqu’ils n’ont pas tous les mêmes besoins ni les mêmes attentes de la part des marques et des produits proposés. Les jeunes constituent par exemple une cible bien difficile à atteindre puisqu’ils sembleraient peu sensibles à l’intérêt que leur portent les marques, rendant la stratégie de ces derniers complexe à mettre en place. La Net Generation, au contraire, sera davantage réceptive aux stratégies les visant via le web et plus particulièrement les réseaux sociaux. Enfin, les jeunes parents, très appréciés des marketeurs, attendront le meilleur, pour leur famille et leurs enfants, en recherchant tout un tas d’informations afin de profiter des offres leur étant les plus avantageuses.

De nombreuses cibles aux attentes et besoins spécifiques, qu’il convient de séduire et de fidéliser, quand cela est possible, avec des stratégies efficaces et pertinentes… Le marketing a encore de beaux jours devant lui.

 

Laisser un commentaire


*