Qu’est-ce que le géomarketing décisionnel ?

By 25 mars 2014 Blog No Comments

Les termes «géomarketing décisionnel» sont de plus en plus utilisés dans le jargon des professionnels du marketing et de la communication. Une expression relativement complexe qu’il convenait donc d’expliquer.

Que signifie l’expression géomarketing décisionnel ?

Il s’agit avant tout d’un outil d’aide à la décision permettant d’optimiser les stratégies de développement des réseaux d’une enseigne. Le géomarketing décisionnel est avant tout utilisé dans les réseaux de distribution et de vente, pour lesquels il est particulièrement approprié. Concrètement, cela consiste à étudier et analyser un réseau d’un point de vue géographique et local pour identifier par exemple les zones de chalandise et optimiser certaines actions de marketing direct.

Le géomarketing s’appuie sur 3 piliers, à savoir la technologie, les données et les méthodes quantitatives. La technologie permet, par exemple, de représenter carthographiquement les informations recueillies mais également d’exploiter des bases de données complexes. Les données sont, comme dans toutes études marketing, indispensables à l’analyse d’un environnement donné. Enfin, les méthodes quantitatives permettent d’optimiser l’utilisation des données et informations, et viennent directement nourrir les réflexions des décisionnaires, permettant ainsi l’optimisation des stratégies mises en place.

Quelles applications peut on faire du géomarketing décisionnel ? 

Dans le cadre d’une campagne de marketing direct, le géomarketing décisionnel permet un choix plus judicieux et pertinent des quartiers dans lesquels peuvent être distribués des offres promotionnelles.

Le choix d’un emplacement commercial est un passage obligatoire pour tout créateur d’entreprise. Le géomarketing peut faciliter grandement cette tâche par l’analyse de l’environnement concurrentiel ou de la taille du marché local.

Le géomarketing décisionnel permet également d’étudier en profondeur les zones de chalandise de points de vente en prenant en compte la zone théorique d’un magasin, son accessibilité, l’attractivité de sa zone d’emplacement, la pression exercée par ses concurrents, etc. En s’appuyant sur divers données, économiques et socio-démographiques principalement, le géomarketing décisionnel permet d’estimer le potentiel théorique d’un magasin, ou celui d’un nouveau magasin ou d’un projet. Dans cette même logique, le géomarketing a vocation d’adapter l’offre d’un point de vente à son environnement, en analysant l’ensemble de ses composantes.

Dans le cadre du développement d’un réseau de distribution ou de vente, le géomarketing donnera la possibilité d’identifier les zones à fort potentiel commercial et notamment les emplacements les plus prometteurs.

Un outil complexe mais complet, qui permet donc de se projeter dans l’avenir en prenant en compte diverses données locales et géographiques, dans le but d’optimiser les stratégies de développement des enseignes. Une activité à fort potentiel et en plein développement qui pourrait profiter à de nombreux chefs et créateurs d’entreprise !

Laisser un commentaire


*