Le prix le plus bas est-il toujours un argument efficace ?

Le prix le plus bas est-il toujours un argument efficace ?Fixer le prix correct a toujours été un enjeu de taille en matière de commerce et de marketing. Et même si la guerre des prix continue, poussant à vendre le moins cher possible, cette stratégie ne doit pas être systématique.

Le prix, un ensemble de facteurs économiques…

Le prix est un élément-clé du mix-marketing pour les produits comme pour les services. C’est un argument commercial pour la plupart des marques sur un marché très concurrentiel où les consommateurs cherchent constamment à minimiser la dépense.

Mais pour assurer aussi la rentabilité et la pérennité de l’entreprise, sa politique commerciale doit tenir compte de différents paramètres financiers qui composent le coût de production : achat des matières premières ou salaire horaire des salariés ou des prestataires externes, charges fixes et variables, risques de change pour les biens importés ou exportés, impôts et taxes, etc., sans oublier la marge.

Ces données économiques doivent ensuite s’intégrer à la stratégie globale de la marque.

… mais également stratégiques

Le prix est un facteur de décision déterminant pour les clients, d’autant que le choix est large et qu’ils peuvent aujourd’hui les comparer très facilement. Sur un secteur où les offres sont interchangeables, s’aligner avec les tarifs des compétiteurs devient incontournable.

Mais avec un élément de différenciation comme une innovation technologique, un service additionnel exclusif, etc., les clients ne recherchent plus le prix le plus faible.

Le prix contribue aussi à l’image de la marque. Certains choisissent de se positionner comme le « défenseur du pouvoir d’achat » des consommateurs quand d’autres choisissent un prix supérieur pour une image haut de gamme ou un service complet (avec SAV, gestion des retours, extension garantie, etc.)

Conclusion

Quelle que soit la politique de prix retenue, elle doit être cohérente avec l’ensemble de la stratégie marketing pour répondre à l’image que le client a de l’entreprise.