Les objets connectés vont révolutionner le marketing digital

Objets connectés et marketing

Avec la multiplication des objets connectés, les responsables marketing seront amenés à gérer une quantité d’informations aussi complexes que variées à l’avenir. L’avènement du Big Data pousse ainsi les entreprises à repenser leurs stratégies en matière de gestion de données. L’objectif étant de tirer le meilleur parti de ces opportunités pour bâtir une relation de confiance avec les clients sans pour autant porter atteinte à leur vie privée.

Big data : la quatrième révolution industrielle est en marche

Des montres connectées aux télévisions intelligentes, en passant par les fours contrôlés par la Wi-fi… La frénésie autour de l’internet des objets (IoT) bat son plein.

En France, le marché des objets connectés devrait peser près de 15,2 milliards d’euros d’ici trois ans.
Mais alors que les clients se sont laissé séduire par ces nouvelles technologies, les spécialistes du marketing digital font face à un défi de taille :

  • Comment analyser et exploiter cette immense masse d’informations qui est en constante évolution ?
  • Comment simplifier leurs efforts pour mieux interagir avec les clients ?

Utiliser les données recueillies pour alimenter les stratégies marketing

L’Internet des objets offre de nouvelles possibilités en termes de connaissance client. Grâce à cette technologie, les responsables marketing seront en mesure de connaître avec précision les comportements d’achats et les habitudes de consommation de leurs clients (quoi, quand, comment et où).

En outre, l’IoT leur permet d’interagir instantanément avec le consommateur et personnaliser son parcours client en magasin. Mais avant de pouvoir être utilisées, ces informations devront encore être et triées et agrégées.

D’où l’intérêt pour les entreprises d’investir dans une technologie unique pour centraliser et traiter ces données en temps réel.

Rester attentif aux nouvelles règles juridiques

Attention toutefois, car l’explosion des données numériques pose un défi à la fois technique et juridique aux responsables marketing qui ne maîtrisent pas la technologie à leur disposition.

Une nouvelle norme, le RGPD ou Règlement général sur la protection des données (RGPD), devrait s’appliquer en Europe à partir de 2018.

Ce règlement va inéluctablement renforcer les obligations des entreprises en matière de protection et de confidentialité des données de leurs clients.

Certaines entreprises préfèreront alors jouer la carte de l’attentisme d’ici l’entrée en vigueur de cette disposition. Avec le risque de se retrouver avec des données dormantes, inutiles et obsolètes.