Le mobile, un enjeu prioritaire pour les entreprises

Le mobile, enjeu prioritaire des entreprisesAlors que le taux d’équipement et l’usage smartphone chez les consommateurs a rapidement augmenté ces deux dernières années, les entreprises accusent un inquiétant retard.

Le mobile devance les autres supports numériques

56 % de Français possèdent un smartphone, lequel devance désormais les ordinateurs, qu’ils soient fixes ou portables, pour accéder à Internet. Les statistiques sont éloquentes : 75 % du trafic de Facebook, 50 % des requêtes de Google et jusqu’à 60 % de premières lectures de courriels passent par le mobile, auquel les consommateurs consacrent quotidiennement 147 minutes. Les chiffres sont encore plus élevés chez les 18-25 ans, qui font pratiquement tout sur leur téléphone.

Les entreprises sont à la traîne

Malgré cette tendance, moins de 33 % entreprises ont ajusté leur site pour être « mobile friendly ». 64 % d’entre elles admettent néanmoins que le smartphone devient un canal « essentiel à leur stratégie digitale ».

Les enjeux et possibilités qu’il offre sont en effet nombreux, tant dans le domaine de la vente (e-commerce, « drive-to-store », aide à l’achat, géolocalisation), que du marketing (envoi d’offres personnalisées, jeux, connaissance du client grâce à l’historique des actions) ou du paiement (NFC). Partout et à tout moment, le téléphone mobile permet aux entreprises de rester en contact avec leurs publics, supprimant les barrières entre offline et online.

Le mobile, un canal à part entière

Le mobile n’est pas uniquement un petit écran supplémentaire sur lequel les consommateurs ne peuvent accéder qu’à un nombre limité d’informations ou de services. Les clients exigent de pouvoir basculer d’un support à l’autre en bénéficiant de la même fluidité et de la même richesse de contenu.

Les entreprises ont d’ailleurs intérêt à exploiter la force du mobile pour proposer une expérience client plus complète et innovante. L’aspect communautaire, dont les mobinautes sont très friands, devra occuper une place centrale.

Une réorganisation de l’entreprise s’impose

Pour passer à l’ère du mobile, les entreprises doivent modifier en profondeur leur stratégie pour faire travailler en étroite collaboration la DSI et la direction marketing sur un système d’information moderne adapté à ses nouveaux besoins. C’est seulement à ce prix qu’elles pourront résister à la pression des start-ups, nettement plus réactives dans ce domaine.