Le marketing sonore, un outil de différenciation essentiel

Alors que les images sont largement exploitées en matière de marketing sensoriel, les sons sont souvent négligés. Pourtant, les recherches ont prouvé que, tout comme la vue, l’ouïe a un rôle essentiel à jouer dans une campagne de communication, avec un impact indéniable sur le comportement des consommateurs. Et cela, d’autant que l’explosion des designs visuels rend la concurrence plus rude, et l’innovation, plus difficile sur cet aspect.

Les pouvoirs du marketing sonore

La musique d’ambiance dans les bars, restaurants et divers espaces de vente est le meilleur exemple, puisqu’en fonction du style choisi, il est possible d’influencer les clients, les incitant à la flânerie (musique douce), ou au contraire, à l’urgence (musique plus rythmée) et par extension, d’agir sur les sommes dépensées en fonction du temps passé en magasin.

Mais les possibilités du marketing sonore vont bien au-delà, car il peut être un outil puissant de différenciation pour une marque ou une entreprise. C’est ainsi qu’une même voix off utilisée pour toutes ses publicités, un jingle ou un morceau permet au public d’identifier immédiatement la marque et son univers, à la manière du logo, et d’y associer inconsciemment certains sentiments ou émotions… positifs, évidemment.

Un élément également essentiel sur les sites commerciaux

Sur Internet, les éléments sonores (musique et sons, mots, ton, rythme) sont essentiels, non seulement pour se démarquer, mais également pour offrir une expérience utilisateur unique (musique personnalisée en fonction du profil du visiteur), augmenter la valeur ou la qualité perçue des produits ou des valeurs de l’entreprise, et susciter l’envie d’acheter. Pourtant, sur ce canal désormais incontournable, il semble que l’aspect sonore ait été oublié.

Les entreprises commerciales ont donc intérêt à accorder une place plus importante à la stimulation auditive, voire développer une stratégie sonore pour se distinguer et asseoir leur réputation, mais surtout pour optimiser leurs ventes. Il reste à bien doser les effets pour obtenir les résultats escomptés, et ne pas tomber dans la pollution sonore !

 

>> Le marketing sonore touche l’un des cinq sens de l’être humain, retrouvez un article sur l’exploitation de l’odorat par le marketing

 

Laisser un commentaire

*

'