Le Marketing Patriotique, quand l’image de la France fait vendre

By 2 février 2013 Blog No Comments

Qui aurait pu prédire il y a quelques années, l’intérêt soudain que provoque désormais le «Made in France»? Alors qu’autrefois la provenance des produits ne semblait pas influencer les consommateurs, on assiste aujourd’hui à un véritable boom de la consommation des biens produits en France. À tel point que, le «Made in France» constitue dorénavant un véritable argument marketing.

Made in France

En effet, d’après une étude récemment menée par L’Ifop, 77 % des Français se déclarent prêts à dépenser plus pour un produit fabriqué en France. Par ailleurs, une enquête d’Opinionway affirme que 91 % des Français donnent la priorité au «Made in France» quand ils ont le choix. Il convient alors de se demander à quoi est dû ce patriotisme foudroyant et comment a-t-il pu devenir un élément symbolique fort pour les marques.

Ceci n’aura échappé à personne, la production et la consommation de produits français a été au centre des débats lors des élections présidentielles de 2012. Souvenez-vous,  les candidats prônaient, à tour de rôle, un retour à la production et la consommation franco-française. Le candidat François Bayrou avait notamment marqué les esprits avec le fameux «achetez français». Puis quelques mois après les élections, c’est Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, qui se prend au jeu. Il va même jusqu’à poser pour la une du Parisien, en se mettant en scène vêtu et équipé de produits «Made in France». C’est le désormais célèbre «effet marinière», dont les ventes ont augmenté de plus de 75 % dans les deux jours suivant la publication du magazine. Il est donc évident, qu’il existe un lien de corrélation entre les recommandations et événements politiques destinés à relancer l’économie nationale, et l’ascension soudaine du «Made in France» dans les stratégies marketing des marques.

Made in France

Les Français auraient donc envie d’acheter local pour des raisons économiques et politiques, mais pas uniquement ! Si la relance de l’emploi reste l’argument central des consommateurs de produits fabriqués en France, d’autres éléments interviennent. Les consommateurs indiquent, en effet, avoir d’avantage confiance lorsqu’ils achètent Français. Cette sensation de confiance s’explique par une impression de meilleure traçabilité des produits, d’authenticité, mais aussi par l’impression de partager une histoire commune avec la marque.

Les marques ont donc saisi l’opportunité et n’hésitent désormais plus à prôner le «Made in France» en allant jusqu’à mettre le patriotisme au service de la publicité. Il se matérialise par les différents packaging aux couleurs du drapeau tricolore, par les noms des produits ou des marques aux «consonances très françaises», ou encore par la création de labels propres aux marques (puisque les labels rassurent les consommateurs). Les marques vont même jusqu’à faire référence aux époques marquantes de l’histoire de France dans leurs publicités à l’instar, par exemple,  de Club Internet (http://www.youtube.com/watch?v=kgU0CEM3nP0).

Puisque qu’il apparaît clairement que le «Made in France» est devenu une valeur qui fédère et qui rassure dans le contexte social et économique actuel, il devient donc presque naturel que les marques et les publicitaires exploitent ce nouveau phénomène.

Laisser un commentaire


*