Les grandes tendances pour l’email marketing d’ici 2020

Email marketing

En 45 ans, l’email est devenu incontournable, tant dans la vie privée que professionnelle des personnes à travers le monde. En 2020, elles seront 3 milliards à se servir de la messagerie électronique. Quelles sont les tendances sur ce secteur pour les annonceurs ?

Migration vers le format IPV6

L’explosion du nombre d’équipements connectés va bientôt épuiser le stock d’adresses IP au format IPv4 disponibles. Le passage à la norme IPv6 va permettre la création d’une infinité d’adresses plus longues.

Néanmoins, cette nouvelle configuration ouvre une brèche pour les cybercriminels. Lorsqu’une adresse IP est bloquée pour cause de mauvaise réputation, il suffit à un spammeur d’en changer. Les opérateurs de messagerie vont donc renforcer le filtrage des messages entrants.

La réputation du domaine devient alors cruciale pour que le message franchisse ces barrières supplémentaires. De plus, ce canal marketing affiche le meilleur ROI, raison de la bataille que se livrent les annonceurs pour atterrir dans la boîte de réception de leurs clients et prospects.

Indispensable protection contre la fraude email

Avec 2 millions de victimes de phishing en 2015, et la multiplication d’attaques de plus en plus complexes, les annonceurs ont une responsabilité dans la sécurité de leurs abonnés. Cela passe par une optimisation du niveau d’authentification de leurs envois sous peine d’en réduire notablement la délivrabilité et de payer une prime de cyberassurance plus élevée. En outre, ils doivent se prémunir contre les risques en collaborant avec les opérateurs de messagerie pour mettre en œuvre des systèmes performants de filtrage et de protection des boîtes de réception des usagers.

En parallèle, la fonction de Chief Business Officer, garant de l’image de l’entreprise, déjà répandue aux États-Unis, gagne l’Europe. Ce directeur de gestion de la marque a entre autres attributions l’obligation de la protéger des fraudes, notamment à l’email, par l’implémentation de politiques adaptées.

Budget email marketing en hausse

À l’horizon 2020, avec quelques 40 000 exaoctets de données clients à exploiter, les annonceurs devront disposer de compétences analytiques pointues. L’objectif est double : d’une part, enrichir les profils des clients afin de proposer une expérience toujours plus personnalisée et interactive ; d’autre part, permettre aux dirigeants de prendre des décisions plus pertinentes plus rapidement.

Pour satisfaire à ces nouvelles exigences, et pouvoir anticiper et s’adapter aux tendances, 87 % des marques vont consacrer un budget plus important à leur email marketing. C’est à ce prix qu’elles pourront maintenir un ROI maximal et rester compétitives.