Emailing : comment écrire un titre percutant ?

Lors d’une campagne emailing, pour éviter que votre message ne finisse dans le dossier « Archives » des destinataires, ou ne soit supprimé sans être lu, le choix de son objet est crucial. Pour maximiser le taux d’ouverture ainsi que vos ventes, voici les clés pour écrire un titre percutant.

Personnalisation

Afin d’interpeller votre interlocuteur et l’inciter à lire votre mail, adressez-vous à lui en insérant ses noms et prénoms dans le titre. La présence de ces deux éléments fait progresser le taux d’ouverture de votre courrier de +0,33 %.

Concision

Pour éviter que le titre soit tronqué quand il apparaît dans la boîte de réception, il doit être court. Voir l’intégralité du titre donne à son destinataire une idée de son contenu et contribue à le rassurer. Ne dépassez pas 15 caractères pour un résultat optimal.

Choix des mots

Toujours dans le but de montrer à l’internaute que vous connaissez ses problématiques et son univers, utilisez son vocabulaire, il se sentira plus concerné : il peut s’agir de son titre, d’expressions-clés dans sa profession ou son quotidien. La carte de l’humour est aussi efficace si votre produit/service s’y prête, elle vous aide à gagner la sympathie de votre cible.

Attention en revanche aux termes dithyrambiques qui font penser à une escroquerie, comme « du jamais vu », « des prix incroyables » avec profusion de points d’exclamation et de majuscules.

Images et émoticônes

Tous les pros du marketing connaissent la force du visuel. Si l’image attire immédiatement le regard et l’attention, elle est complexe à insérer dans le titre d’un courrier électronique : le smiley représente un bon compromis pour transmettre une émotion, mais faites un test avant la diffusion de la campagne pour vérifier le rendu.

En conclusion

Pour être percutant et donner aux destinataires l’envie de les ouvrir, le titre d’un emailing doit être précis et faire référence à son monde et le cas échéant, comporter un petit visuel.